Heathrow : une extension qui fait grincer des dents

Heathrow : une extension qui fait grincer des dents
Tous droits réservés 
Par Audrey Tilve avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Une troisième piste sera construite malgré l'opposition des ONG

PUBLICITÉ

L'aéroport le plus fréquenté d'Europe aura bien une nouvelle piste. Malgré la levée de boucliers suscitée par ce projet, les députés britanniques ont voté l'extension de l'aéroport londonien de Heathrow, qui accueille plus de 80 compagnies et quelque 75 millions de voyageurs chaque année. La direction de l'aéroport s'est aussitôt félicitée de cette décision qui fait suite à des décennies d'atermoiements.

Au terme d'un âpre débat, 415 députés ont voté pour et 119 contre, le gouvernement conservateur de Theresa May étant lui-même très divisé. Si la Première ministre voit dans ce projet de 14 milliards de livres sterling l'affirmation d'un Royaume-Uni ouvert sur l'Europe et le monde même après le Brexit, ses détracteurs dénoncent un gouffre financier mais aussi des nuisances sonores et une pollution accrue. Des voix discordantes que les activistes ont portées jusqu'à l'entrée de Westminster.

Greenpeace a annoncé son intention de contester cette décision en justice. Une action à laquelle entendent se joindre le maire de Londres, Sadiq Khan, et les communes les plus exposées.

Le chantier devrait débuter en 2021 et s'achever à la fin de l'année 2025.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La fausse annonce de la mort de Charles III

Tribune : "Ce projet de loi sur le Rwanda est cruel et inhumain"

Le prince William appelle à la cessation des combats à Gaza dès que possible