DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Femmes et innovatrices, elles ont tout pour réussir !

Vous lisez:

Femmes et innovatrices, elles ont tout pour réussir !

Femmes et innovatrices, elles ont tout pour réussir !
Taille du texte Aa Aa

Dans cette édition, Business Planet examine depuis l'Italie, les pistes pour encourager l'entrepreneuriat au féminin, en particulier dans le domaine de l'innovation.

À Rome, notre reporter Sergio Cantone commence par évoquer le sujet dans ses grandes lignes avec Tiziana Pompei, secrétaire générale adjointe de l'Union italienne des chambres de commerce (Unioncamere).

Sergio Cantone, euronews :

"Quelle est la place des femmes chefs d'entreprise en Italie ?"

​Tiziana Pompei, secrétaire générale adjointe de l'Union italienne des chambres de commerce (Unioncamere) :

"Actuellement, les femmes concentrent leurs activités entrepreneuriales dans des secteurs comme le commerce, le tourisme, l'agriculture et les services à la personne. Il y a encore très peu d'entreprises détenues par des femmes, mais leur nombre s'accroît, en particulier grâce à ces jeunes femmes qui investissent dans le numérique et l'innovation."

Créativité et motivation

Partons à Naples pour découvrir un cas concret. Sur place, une femme en particulier se distingue dans l'entrepreneuriat et l'innovation : elle vient de remporter le Prix de l'Union européenne pour les femmes innovatrices 2018.

Gabriella Colucci a fondé et développé avec succès, une start-up biotech qui travaille sur des applications à base de plantes pour la cosmétique et l'agro-industrie.

"Il faut rejeter ce mythe de l'hégémonie des multinationales sur les biotechnologies. Ce secteur s'appuie sur des technologies simples et il est ouvert à tous," assure la PDG et fondatrice d'Arterra Bioscience. "Au sein d'un réseau local d'institutions de recherche et d'entreprises, on peut avoir des résultats remarquables dans l'innovation des produits et des process et de nouvelles opportunités," estime-t-elle.

Son entreprise a déposé 14 brevets dans les soins de la peau. Gabriella Colucci fait partie des nombreuses femmes actives dans les nouvelles technologies et la recherche qui transforment leurs travaux en business.

"C'est dû au fait que les femmes représentent pas moins de 80% des chercheurs en biologie en Italie et grâce à leur créativité et leur motivation, elles peuvent atteindre d'excellents résultats," fait-elle remarquer.

Initiatives européennes

Sergio Cantone reprend son entretien avec Tiziana Pompei, secrétaire générale adjointe de l'Union italienne des chambres de commerce.

Sergio Cantone :

"Comment peut-on aider les dirigeantes d'entreprise ?"

Tiziana Pompei :

"Nous soutenons les sociétés détenues par des femmes depuis plus de vingt ans. Nous avons établi des comités pour l'entrepreneuriat féminin grâce à un accord avec le ministère du développement économique. Les femmes chefs d'entreprise et les organisations professionnelles y participent et ensemble, elles aident les femmes à créer leur activité."

Des efforts qu'il faut poursuivre : aujourd'hui, parmi les dirigeants de PME en Italie, on ne compte que 22% de femmes.

Tiziana Pompei :

"La Commission européenne investit beaucoup dans l'entrepreneuriat des femmes par le biais d'initiatives comme WEgate et WeHubs, des plate-formes qui donnent toutes les informations sur les entreprises dirigées par des femmes."

Encourager l'entrepreneuriat féminin

  • ​Même si au sein de la population en Europe, il y a plus de femmes que d'hommes, elles ne représentent qu'un tiers des entrepreneurs européens.

  • Les femmes sont aussi sous-représentées en matière de création d'entreprise innovante.

  • Pour encourager davantage de femmes à mettre leurs idées novatrices sur le marché et à lancer leur activité, la Commission européenne a créé un Prix pour les femmes innovatrices.

  • Ce Prix salue le succès de femmes qui innovent dans deux catégories : celle de la Femme innovatrice et celle de l'Innovatrice en herbe la plus prometteuse qui récompense la réussite de dirigeantes d'entreprise de moins de trente ans.

  • Chaque finaliste du Prix a fondé ou cofondé une entreprise performante en s'appuyant sur ses idées innovantes.

  • En juin 2018, trois récompenses de 100.000, 50.000 et 30.000 euros ont été décernées dans la principale catégorie des femmes innovatrices et une autre de 20.000 euros sera attribuée à la lauréate du Prix de l'Innovatrice en herbe la plus prometteuse.

Liens utiles

Prix européen pour les femmes innovatrices 2018

Programme européen Horizon 2020

Passerelle européenne de l'entrepreneuriat féminin WEgate

Hubs de dirigeantes d'entreprise web