DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

CSU : quelle issue pour le quitte ou double ?

Vous lisez:

CSU : quelle issue pour le quitte ou double ?

CSU : quelle issue pour le quitte ou double ?
Taille du texte Aa Aa

Horst Seehofer va-t-il dynamiter le gouvernement Merkel ? 10 mois après les législatives en Allemagne et trois mois après la formation laborieuse d'un gouvernement, les alliés historiques se déchirent. L'alliance entre les chrétiens-démocrates allemands et la branche bavaroise a beau dater de 1949, aujourd'hui elle ne tient plus qu'à un fil. Très menacée par l'extrême droite en Bavière, la CSU est elle-même en pleine crise existentielle. Son chef et ministre de l'Intérieur, qui a offert de démissionner, tente ce lundi une ultime négociation avec Angela Merkel.

"Je pense qu'il y a clairement des divisions au sein de la CSU, le parti de Seehofer, sur la voie à suivre, explique Matthew Karnitschnig, le correspondant de Politico. Et je crois qu'il bénéficie d'un soutien important dans sa volonté d'imposer une ligne dure sur le dossier migratoire. Mais lorsque l'échéance est arrivée dimanche, les dirigeants de la CSU ont été frappés par la tournure que prenaient les choses. Ils ont voulu que Seehofer prenne un peu plus de temps, que la nuit lui porte conseil et qu'il s'assoie à nouveau avec Merkel pour voir si un compromis est encore possible."

Accélérer l'expulsion des demandeurs d'asile déboutés et les renvoyer systématiquement dans les pays d'Europe où ils sont déjà enregistrés, l'idée a les faveurs d'une majorité d'Allemands à en croire les sondages. Mais pour Angela Merkel, qui a déjà durci sa politique depuis l'accueil de plus d'un million de migrants en 2015, la méthode sent le souffre.