DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Guerre commerciale sino-américaine : Pékin prépare la ripose

Vous lisez :

Guerre commerciale sino-américaine : Pékin prépare la ripose

Guerre commerciale sino-américaine : Pékin prépare la ripose
Taille du texte Aa Aa

L’escalade continue dans la guerre commerciale déclarée entre la Chine et les États-Unis.

Si initialement, Washington avait choisi d’imposer 29 milliards d’euros de tarifs douaniers à Pékin, les États-Unis sont passés à la vitesse supérieure, après la réplique chinoise. Désormais, c’est plus de 170 milliards d’euros de droits de douane qui seront imposés à la Chine, dès le mois de septembre.

Pékin ne compte pas rester les bras croisés et veut avoir à son tour le dernier mot en adoptant des contre-mesures. Problème : la Chine n’importe pas autant que ce qu’elle vend au marché américain. L’an dernier, elle a acheté pour 4 fois moins de marchandises que ce qu’elle a vendu aux États-Unis. 431 milliards d’euros contre 111. Un déséquilibre qui ne joue pas en faveur du camp chinois.

Pékin s’oriente alors vers d’autres stratégies, en ciblant des entreprises américaines sur son sol, à commencer par le géant de l’électronique Apple.

L’entreprise pourrait perdre l’un de ses marchés les plus juteux si la Chine lui interdit son droit de commercialisation : 19% de son chiffre d’affaires et une capitalisation boursière qui s’écraserait.

C’est d’ailleurs dans l’empire du Milieu que sont assemblés les différents modèles de l’iPhone, produit phare de la marque à la pomme. En ciblant ses fournisseurs, Pékin pourrait retarder la phase de production.

Mais si la Chine décide de passer à l’offensive, elle possède un pouvoir de taille : la dette publique américaine, évaluée à 18 000 milliards d’euros. Pékin, le plus gros créancier, en détient 1000 milliards…

Une arme dangereuse, pour les États-Unis comme pour la Chine. Si elle utilise cette option, les marchés internationaux pourraient être chamboulés.