EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Mondial : les supporters français et croates chauds bouillants !

Mondial : les supporters français et croates chauds bouillants !
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Ils sont des milliers de Français et Croates à avoir fait le déplacement à Moscou pour soutenir leur équipe à Moscou.

PUBLICITÉ

Ils sont chauds, les supporters croates qui sont venus à Moscou soutenir leur équipe en finale du Mondial. Et ils donnent de la voix. La Place rouge se pare aussi de blanc et de bleu, les couleurs de la Croatie... comme de la France. Les fans n'ont aucun doute sur la victoire de leur équipe.

"Même quand nous avons été derrière, nous n'avons pas perdu espoir, dit un supporter croate. Nous sommes revenus de trois matchs et nous avons gagné aux tirs au buts. C'était parfait, excellent, très bon psychologiquement. Je pense que nous avons la force de battre les Français en finale. Ca va être dur mais nous allons gagner. La Croatie sera championne du monde. La Croatie est la meilleure."

Faute de tube disco officiel comme en 98, les supporters des Bleus improvisent leur propre chant. Pas de doute, non plus, dans le camp tricolore. "3-0 comme face au Brésil en 1998, pronostique un jeune Français. On a fait une Coupe du monde qui a commencé difficilement avec des matchs de poule pas simples. Et on est allés crescendo avec ce match contre l'Argentine qui a fait exploser tout. La deuxième étoile, elle est là."

Même concentrés sur leur finale, les Bleus auront bien besoin dans le stade Lujniki de ces supporters de tous les âges venus de partout en France.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le nez cassé de Mbappé, sa participation à l'Euro 2024 mise en question ?

L'Angleterre démarre sa campagne pour l'Euro par une victoire 1-0 sur la Serbie

Euro 2024 : les Pays-Bas dominent la Pologne, les Danois et les Slovènes s'égalisent