DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Ryanair ne dit jamais la vérité"

Vous lisez:

"Ryanair ne dit jamais la vérité"

"Ryanair ne dit jamais la vérité"
Taille du texte Aa Aa

Alors que la saison touristique est au plus haut, les personnels de cabine de Ryanair en Belgique, en Espagne, au Portugal et en Italie ont entamé mercredi une grève de deux jours. A Bruxelles les employés ont voulu faire entendre leurs revendications sur les conditions de travail au sein de l'entreprise irlandaise. "Le salaire promis n'a rien à voir avec la réalité. Je ne gagne jamais plus de 1 200 euros. Malheureusement nous avons des collègues qui ne gagnent même pas le salaire de base. Ils sont payés pour les heures de vol", dénonce Sarkis Simonjan.

Le personnel naviguant réclame un salaire décent, de meilleurs congés maladie, des contrats rédigés dans leur propre langue et non réglementés par la législation irlandaise. Ils n’ont pas droit non plus à une bouteille d’eau en vol. Pour les syndicats l'entreprise doit changer. Par la voix du Didier Lebbe, le syndicat CNE (Centrale nationale des employés) menace de poursuivre le mouvement. "Ryanair ne dit jamais la vérité. Jamais. A personne", juge-t-il.

Dans un tweet Ryanair a présenté ses excuses aux passagers. Aux employés l'entreprise évoque de possibles pertes d'emplois. Le transporteur assure offrir parmi les meilleures conditions de travail dans le secteur aérien à bas-coûts. Selon Ryanair le mouvement est injustifié. Cette grève a entrainé l'annulation de 600 vols et devrait toucher près de 100 000 passagers.