DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ponts : retour sur des drames

Vous lisez:

Ponts : retour sur des drames

Ponts : retour sur des drames
Taille du texte Aa Aa

L’effondrement d’un pont à Gênes fait malheureusement partie d’une longue série de catastrophes, notamment en Italie.

9 mars 2017. Un pont enjambant une autoroute près d’Ancone s’écroule. Un couple d’Italiens perd la vie.

L’Italie déjà meurtrie moins de six mois plus tôt. Cette fois, c’est entre Milan et Lecco que le drame se produit. Un mort. L’agence chargée de cette autoroute avait pourtant demandé la fermeture de ce tronçon.

Cette année, en mars 2018, Miami a également été le théâtre d’un effondrement. L’ouvrage n’était pas encore ouvert au public mais il se situait, lui aussi, au-dessus d’une autoroute. Six personnes perdent la vie.

En janvier, c’est en Colombie que l’accident a lieu sur un pont à 65km de Bogota. Alors que des ouvriers travaillent sur la structure, celle-ci s’effondre. Dix hommes meurent. Et le bilan aurait pu être bien plus lourd. Des dizaines d’autres travailleurs étaient en pause à cet instant.

Toujours en Amérique du sud. En 2014, le Brésil accueille la Coupe du monde de football. Et c’est justement en plein Mondial qu’une partie d’une bretelle en construction s’écroule à Belo Horizonte, une des villes hôtes de de la Coupe du monde. Deux personnes sont tuées.

Enfin, tout le Portugal se souvient du 4 mars 2001. Date de la Tragédie d’Entre-os-Rios. Un vieux pont métallique, inauguré en 1887, s’effondre au passage d’un autocar et de deux voitures. 59 morts ! Le ministre des Travaux publics démissionne dans la foulée. Un nouveau pont était réclamé depuis des mois par la population et le gouvernement « avait pleinement conscience de la nécessité » de le construire.