DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cette victime française des attentats de Barcelone s'accroche toujours, un an après

Vous lisez:

Cette victime française des attentats de Barcelone s'accroche toujours, un an après

Cette victime française des attentats de Barcelone s'accroche toujours, un an après
Taille du texte Aa Aa

Le 17 août 2017, la vie de Mélanie Cazé est bouleversé par le terrorisme islamiste. Un an après, impossible d'oublier la camionnette qui l'a percutée à Barcelone. Émue, elle explique : "Quand tu es au sol, que tu vois le ciel et que t'entends le bruit de cette camionnette qui s'éloigne, c'est un soulagement.".

Une rage de vivre

A ses côtés lors du drame, sa fille de 18 mois s'en sort indemne, son compagnon est légèrement blessé. Elle est complètement paralysée : "La première où je me vois dans ce lit d'hôpital, je me rends compte que plus rien ne bouge chez moi. C'est une prise de conscience où je suis persuadée que je vais rester dans cet état toute ma vie.".

A ce moment là, Mélanie décide de consacrer toute son énergie à dompter son corps abîmé. Après 23 opérations en un an et d'intenses séances de rééducation, elle parvient à se déplacer en fauteuil roulant. En mars dernier, elle réussit à tenir debout dans une piscine.

Pour elle, un sentiment indescriptible : "La première fois où je l'ai fait, je pense que j'ai pleuré cinq minutes avant de reprendre les exercices de marche. C'était improbable, c'était un miracle".

Mélanie s'applique particulièrement. Elle compte bien pouvoir marcher jusqu'à l'autel dans quelques jours. Avec son fiancé, ils ont choisi de se marier presque un an jour pour jour après l'attentat, une manière pour eux de conjurer le sort.