DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mali : IBK tend la main à l'opposition

Vous lisez:

Mali : IBK tend la main à l'opposition

Mali : IBK tend la main à l'opposition
@ Copyright :
REUTERS/Luc Gnago
Taille du texte Aa Aa

Ibrahim Boubacar Keïta, le président réélu du Mali, a tendu la main à l'opposition au cours de son premier discours après la confirmation de sa victoire.

Une victoire qu'il aurait remporté avec 67,16% des suffrages au second tour le 12 août contre 32,84% pour son adversaire Soumaïla Cissé, selon la présidente de la cour constitutionnelle.

"A mon jeune frère, Soumaïla Cissé, chef de file de l’opposition dite républicaine, je voudrais tendre la main. Après la bataille électorale, il y a les retrouvailles. Car pour bâtir un avenir de tous les possibles... car pour bâtir un avenir de tous les possibles, le Mali doit pouvoir compter sur toutes ses filles et tous ses fils. Chacun aura sa place", a déclaré ce lundi "IBK".

De son côté et contrairement à la présidentielle de 2013, Soumaïla Cissé ne reconnaît pas sa défaite. "Nous rejetons ces résultats", a déclaré à l'AFP son bras droit, Tiébilé Dramé, après l'arrêt de la cour. "La cour constitutionnelle a rendu un arrêt confirmant la fraude et la manipulation des résultats", a t-il dit au téléphone. "Elle avait l'occasion de rendre un arrêt se fondant sur la vérité des urnes. Elle a préféré rendre service au régime", elle s'est "inféodée au pouvoir en validant le bourrage d'urnes et le trucage des résultats, sources d'instabilité", a-t-il ajouté, en précisant que M. Cissé s'exprimerait après la grande fête de la "tabaski", comme on appelle en Afrique de l'Ouest l'Aïd el-Kebir, prévue mardi au Mali.

Le chef de file de l'opposition a appelé ses partisans à "résister" au cours d'une manifestation ayant rassemblé samedi à Bamako un bon millier de personnes.

Avec agence