La fleur de sel aime la canicule

La fleur de sel aime la canicule
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les sauniers terminent fin août leur récolte sans se plaindre des fortes chaleurs et de la faible pluviométrie qui ont marqué l'été

PUBLICITÉ

Au moment où les éleveurs français tirent un bilan sévère des températures élevées et du manque de pluies, les sauniers au contraire terminent satisfaits de leur récolte de fleur de sel.

À Aigues-Mortes, en Camargue, comme partout en France dans les marais salants, la récolte s'étale du mois de juin jusqu'à la fin du mois d'août, et pour la fleur de sel, chaleur et sécheresse sont les conditions idéales.

Luc Vernhes, saunier à Aigues-Mortes depuis 1980 : "La fleur de sel de Camargue, c'est un produit qui vient de la saumure d'abord - la saumure, c'est l'eau très salée - et c'est la relative fraîcheur de la nuit avec la douceur et la chaleur de la journée qui forme un choc thermique. Et la fleur de sel se forme sur le dessus de la table salants et vient avec le vent du matin, s'approche du bord et est ramassée au bord."

Les sauniers précisent que la fleur de sel n'est pas un sel pour cuisiner. La fleur de sel est présentée à côté des assiettes pour exalter les parfums des viandes et des poissons.

Partager cet articleDiscussion