DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Migrants climatiques, la prochaine grande crise

Vous lisez:

Migrants climatiques, la prochaine grande crise

Migrants climatiques, la prochaine grande crise
Taille du texte Aa Aa

La prochaine crise des migrants sera celle du changement climatique. De l'avis de nombreux experts, le réchauffement des températures va entraîner dans les décennies à venir de grands exodes du Sud vers le Nord. Que fera alors l'Europe ? Précisions de François Gemenne, spécialiste des dynamiques migratoires :

"Quand nous voyons que près de la moitié de la population africaine subsaharienne dépend directement de l'agriculture de subsistance pour vivre, cela signifie que beaucoup de migrants économiques arrivant en Europe sont aussi des migrants environnementaux. Nous devons comprendre que le changement climatique va entraîner une redistribution de la population mondiale et nous devons nous y préparer, nous devons anticiper cela".

250 millions de réfugiés climatiques à l'horizon 2050

Pour l'instant, l'action de l'Union Européenne n'est qu'une action de réaction, pas d'anticipation. Tant bien que mal, les dirigeants européens tentent de contenir et absorber les flux.

"Nous devons créer des schémas de migration avec des voies sûres et légales pour ceux qui voudront venir en Europe. Et il y en aura de plus en plus, des gens qui veulent venir en Europe. Nous percevons cela comme une crise parce que nous avons fermé les frontières et que, par conséquent, les gens doivent utiliser les services des passeurs et des trafiquants, les gens doivent prendre la mer. Et comme je l’ai dit, il est dans l’intérêt de certains gouvernements d'en faire une crise politique, car ils pourront en retirer certains avantages électoraux".

2017 est déjà une année record en matière de migrations climatiques : quarante millions de personnes l'année dernière ont du quitter leur habitation en raison de phénomènes naturels... Et l'ONU annonce 250 millions de réfugiés climatiques à l'horizon 2050.