DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un nouveau patron à la tête d'Airbus

Vous lisez :

Un nouveau patron à la tête d'Airbus

Un nouveau patron à la tête d'Airbus
Taille du texte Aa Aa

A 50 ans, Guillaume Faury succèdera à Tom Enders à la tête du géant aéronautique à l'issue de l'assemblée générale du groupe le 10 avril prochain. Il était actuellement président de la branche d'aviation commerciale du constructeur aéronautique. Guillaume Faury succèdera à Tom Enders, 59 ans, au poste de président exécutif du groupe.

Le conseil ne précise pas s'il sera également maintenu dans ses fonctions actuelles de patron d'Airbus Commercial Aircraft ou si elles seront scindées,comme il est de tradition chez Airbus. Le sujet devrait être tranché lors de sa prise de fonctions.

"Je me réjouis à la perspective de relever ce nouveau défi avec passion et enthousiasme, en m'appuyant sur les compétences et l'engagement exceptionnels de tous les employés d'Airbus à travers le monde", a déclaré Guillaume Faury.

"Au cours des prochains mois, je continuerai à assumer pleinement la direction des activités Avions commerciaux et à déployer tous les efforts nécessaires pour satisfaire nos clients et assurer la transition avec la prochaine génération de leaders", a-t-il ajouté.

Tom Enders s'est félicité de ce choix, en estimant que "Guillaume représente la nouvelle génération de leaders dont Airbus aura besoin dans les dix prochaines années."

Guillaume Faury a pris la tête de la branche d'aviation commerciale du groupe de Toulouse après le départ en février dernier de Fabrice Brégier, à la suite d'un conflit de succession fin 2017 avec Tom Enders. Il dirigeait auparavant la branche hélicoptères du groupe, basée à Marignane.

Airbus avait annoncé dès le mois de mars que le processus de succession à sa tête interviendrait d'ici à la fin 2018, mais il a décidé de l'accélérer afin d'éviter les spéculations.

Cette décision intervient alors qu'Airbus reste soumis à des remous en interne, qui se sont traduits par le départ inattendu de son directeur commercial, Eric Schultz, quelques mois seulement après qu'il eût remplacé l'emblématique John Leahy.

L'avionneur est également sous le coup d'investigations du Parquet national financier (PNF) en France et du Serious fraud office (SFO) en Grande-Bretagne pour des irrégularités sur des transactions, faits qu'il avait lui-même dénoncés en 2016.