Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

La Suisse au secours de l'Aquarius ?

La Suisse au secours de l'Aquarius ?
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le sort de l'Aquarius se trouve-t-il dans ces urnes ? Des manifestants, venus à Berne équipés de gilets de sauvetage à l'appel d'Amnesty international, ont remis mardi une pétition au gouvernement suisse.

Les 25 000 signataires de la pétition réclament qu’un pavillon suisse soit donné au navire de secours aux migrants en mer, pour le moment immobilisé à Marseille sans nationalité.

"Ce serait utile au niveau européen, car on voit que tout est bloqué, les Etats se renvoient la balle sur les questions de droit d'asile et de sauvetage des personnes en détresse en Méditerranée", justifie Ilias Panchard, élu écologiste à Lausanne.

"C'est un pays neutre, dépositaire des conventions de Genève, siège du HCR, siège européen des Nations unies... C'est le pays idéal", poursuit-il.

L'Aquarius, affrété par SOS Méditerranée, a perdu son pavillon panaméen fin septembre pour "non-respect" des "procédures juridiques internationales" un mois à peine après s'être vu retirer celui de Gibraltar.

La vice-présidente du Panama Isabel de Saint Malo a déclaré à l'AFP mardi "regretter" que cette décision affecte une mission humanitaire. Mais, assure-t-elle, les normes du pavillon panaméen sont très strictes.