DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bardem à l'honneur au festival lumière

Vous lisez :

Bardem à l'honneur au festival lumière

 Bardem à l'honneur au festival lumière
Taille du texte Aa Aa

À l'occasion d'une interview accordée à Euronews, Javier Bardem s'est étonné de la passion des Lyonnais pour le cinéma.

Javier Bardem, acteur : "Quand je suis arrivé à la cérémonie d'ouverture l'autre jour et que j'ai vu ce théâtre avec 5 000 personnes, je me suis dit, mais le directeur Thierry Frémaux est incroyable, qu'est qu'il a réussi à faire ici ! (...) Je pensais que c'était quelque chose de plus petit, mais j'ai réalisé la vraie dimension, non seulement au niveau du public qui est très nombreux aux projections, mais aussi l'amour que ce festival vous donne. C'est un sentiment tout à fait particulier d'en faire partie.".

Everybody Knows du réalisateur iranien Ashgar Farhadi est sorti cette année, c'est le tout dernier rôle de Javier Bardem.

Javier Bardem, acteur : "J'ai encore beaucoup de rêves. J'ai encore beaucoup à apprendre, à apprendre à être plus honnête, moins manipulateur au travail, à essayer d'offrir quelque chose de vraie, ni mieux ni pire que la vérité du personnage au moment où je le joue. Et puis aussi laisser de côté la mise en scène. C'est quelque chose que nous avons du mal à faire nous les acteurs."

En 2008, la carrière de Javier Bardem est à son apogée avec No Country For Old Men, le film des frères Cohen qui lui vaut un Oscar et un Golden Globe. Dix ans après, l'acteur dit toujours faire confiance à son intuition.

Javier Bardem, acteur : "C'est l'intuition qui compte. Je ne connais personne qui ne soit pas persuadé d'être en train de faire un chef d'œuvre au moment du tournage. Après, il y a le montage du film. Parfois, c'est un désastre. Parfois, c'est bon. Et si vous avez de la chance, certains sont très bons."

Aujourd'hui Pedro Almodovar est le seul Espagnol à avoir reçu le Prix Lumière pour son l'ensemble de son œuvre. Catherine Deneuve, Ken Loach et Clint Eastwood figurent parmi les stars honorés à Lyon.

Javier Bardem serait touché d'être lui aussi récompensé : "Ça serait quelque chose ! Et je l'espère, cela voudrait dire que je suis vivant ! Mais je préférerais que cela ait lieu quand j'aurais 150 ans !"