DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grand Slam d'Abu Dhabi : les Géorgiens sortent l'artillerie

Vous lisez :

Grand Slam d'Abu Dhabi : les Géorgiens sortent l'artillerie

Grand Slam d'Abu Dhabi : les Géorgiens sortent l'artillerie
Taille du texte Aa Aa

Le Grand Slam de judo d'Abou Dhabi a débuté ce vendredi aux Emirats arabes unis. Retour sur la première journée de compétition, marquée par deux médailles d'or géorgiennes.

Notre femme du jour est Nora Gjakova, du Kosovo. Pourvue d'un judo aiguisé en demi-finale, elle prend le meilleur sur la Taïwanaise Lien, et rejoint la finale des -57kg, lors de laquelle elle inflige un Koshi-guruma stratosphérique à la Russe Anastasiia Konkina pour ippon.

"J’avais presque oublié ce que c’était de monter sur le podium, après les deux dernières compétitions que j’ai manquées. Je pense notamment aux Championnats du monde, où j'ai vécu une réelle déception. Avoir été capable de me remettre d'une telle déception, c'est vraiment positif. C’est ma première médaille d’or dans un Grand Slam et je suis vraiment très heureuse", a déclaré la judokate Nora Gjakova.

Vazha Margvelashvili est notre homme du jour. Le vainqueur des -66 kilos est récompensé d'une journée gorgée de confiance sur les tapis. En finale, il était opposé aux Kazakh Yerlan Serikzhanov, qu'il a envoyé renversé, lui aussi, d'un Koshi-guruma, pour ramener l'or en Géorgie.

"Depuis les Championnats du monde, j'ai tout fait pour gagner une compétition, et je vous le dis, je suis prêt à gagner d'avantage de tournois, comme le Grand Chelem de Tokyo et le Masters", a promis Vazha Margvelashvili.

Miri Regev, ministre israélienne des Sports et de la Culture, à remis la médaille de bronze à l'athlète israélienne Gili Cohen, avant de décerner l'or à l'Italienne Odette Giuffrida, qui revient au sommet des -52kg après une année blanche sur le circuit mondial.

Dans la catégorie des -60kg, le Grand Slam d'Abu Dhabi a été remporté par le Géorgien Amiran Papinashvili : un ippon détonnant pour une victoire pleine de gloire face à l'Espagnol Francisco Garrigos en finale. Cela fait deux pour la Géorgie !

Le président de l'IJF Marius Vizer a remis en personne un nouvelle médaille d'or à celle qui n'en a jamais assez : Munkhbat Urantsetseg a grappillé son cinquième titre en Grand Slam chez les -48 kg. Redoutable au sol, la Mongole place un sankaku-gatame à son adversaire en finale, Distria Krasniqi. Travail impeccable, ippon logique !

On finit comme d'habitude avec la prise du jour, signée Baruch Shmailov. Un ippon tout en puissance de l'Israélien contre le Russe Yakub Shamilov, pour arracher le bronze des -66kg sans une égratignure !