DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bosnie : des migrants dans l'impasse

Vous lisez :

Bosnie : des migrants dans l'impasse

Bosnie : des migrants dans l'impasse
Taille du texte Aa Aa

Derrière les grilles de cette cité universitaire abandonnée en Bosnie, une situation inextricable. Près de 5 000 migrants sont bloqués à Bihac, ville frontalière avec la Croatie.

Nuit après nuit, ils quittent cet endroit pour franchir illégalement la frontière extérieure de l'Union européenne. Mais la police croate les renvoie pratiquement tous en Bosnie.

Ces réfugiés refusent de retourner dans leur pays d'origine et ils ne peuvent entrer sur le territoire de l'Union européenne.

C'est aujourd'hui une course contre la montre : trouver des centres d'accueil alors que l'hiver approche et que le flux ne tarit pas.

"On estime à 1000 le nombre de migrants et de réfugiés qui vivent ici, dans ce bâtiment abandonné. C'est un vrai scandale. De nombreux migrants ici se plaignent de violences de la part de la police croate. Vrai ou faux ? Je ne sais pas, mais je vais parler avec certains d'entre eux pour le découvrir " explique Hans von der Brelie, notre envoyé spécial en Bosnie-Herzégovine

L'afflux accéléré des migrants à Bihac a provoqué la colère des habitants de cette ville de 65.000 habitants. Ces dernières semaines, entre 150 et 200 migrants arrivaient tous les jours à Bihac. Désormais, la police renvoie systématiquement les migrants en provenance de Sarajevo

avec AFP