DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le mouvement des « gilets jaunes » va continuer

Le mouvement des « gilets jaunes » va continuer
Taille du texte Aa Aa

Samedi les « gilets jaunes » étaient 290 000 sur tout le territoire pour bloquer la circulation routière et ce dimanche 46 000 personnes sont restées mobilisée : le pari est réussi.

Ce qui a déclenché ce mouvement spontané apparu sur les réseaux sociaux, c'est la hausse des taxes sur le carburant. Mais les « gilets jaunes » agrègent aujourd'hui de multiples mécontentements.

« Le peuple en a marre, on ne s'en sort plus », explique une jeune manifestante. « On a des petits salaires, on travaille comme des forcenés, à un moment donné, c'est stop. On ne vit plus, on fait de la survie en ce moment. »

« On est là pour dire qu'il y en a marre, c'est le peuple qui le dit, c'est le peuple qui se lève », ajoute un jeune homme. « On veut faire plier l'État pour qu’ils comprennent, qu’ils se mettent un peu à notre place et qu'ils essayent de comprendre qu'on est en galère. »

Le Premier ministre Édouard Philippe dit entendre le mécontentement mais il reste droit dans ses bottes. Le gouvernement entend poursuivre sa politique de fiscalité environnementale qui vise à taxer la pollution.

« Le mouvement des "gilets jaunes" s'est exprimé de façon très claire », a réagi Édouard Philippe. « Mais je dis qu'un gouvernement qui changerait de pied en permanence, qui zigzaguerait au gré des difficultés, ferait ce qu'ont fait trop de gouvernements par le passé et il ne conduirait pas la France là où elle doit être conduite. »

Un appel a été lancé sur les réseaux sociaux pour une manifestation des « gilets jaunes » samedi prochain à Paris.

Selon un sondage, 62 % des Français estiment que le pouvoir d'achat est plus important que la transition énergétique.