Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

En mission pour récupérer la statue Moaï

  En mission pour récupérer la statue Moaï
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Une délégation de l'île de Pâques s'apprête à se rendre à Londres pour tenter d'obtenir la restitution d'une statue moaï conservée au British Museum.

Le Rapa Nui sont l'ethnie autochtone de l'île polynésienne et ils considèrent que la statue doit retrouver sa place originelle.

Anakena Manutomatoma, commission de développement Rapa Nui : "Notre démarche est de toucher le cœur des Anglais, leur faire comprendre le point de vue du peuple Rapa Nui. Pour eux, c'est une célèbre statue millénaire. Pour nous, c'est un ancêtre que nous devons rapatrier sur l'île de Pâques."

La statue moai a été emportée par les Britanniques en 1868, elle fait 2,42 mètres pèse 4 tonnes et porte le nom de Hoa Hakananai'a, ce qui signifie "Ami Dérobé".

Felipe Ward, ministre chilien du Patrimoine national : "Cette requête dispose d'arguments qui la distingue des demandes d'autres pays. D'abord parce qu'il s'agit d'une culture vivante. Les Rapa Nui sont là, ils maintiennent leur culture et leurs coutumes et ils veulent les conserver. Et ce moaï est à leurs yeux une pièce vivante, pas une statue de pierre."

Hoa Hakananai'a fait parti des 900 statues sculptées sur l'île de Pâques entre le XVIe et XIIe siècles avant notre ère.

La statue avait été offerte à la reine Victoria qui l'avait ensuite confiée au British Museum.