Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Après les tensions, la Russie se défend et accuse l'Ukraine

Sergueï Lavrov
Sergueï Lavrov
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Au lendemain d'une escalade sans précédent entre l'Ukraine et la Russie, au cours de laquelle la marine russe s'est emparée de trois navires ukrainiens après leur avoir tiré dessus, et faisant plusieurs blessés parmi les Ukrainiens, Moscou affirme avoir agi en conformité avec le droit international. La Russie accuse son voisin ukrainien d'utiliser des "méthodes dangereuses" dans le détroit de Kertch, un axe stratégique qui les sépare.

Moscou parle de "provocation" de la part de Kiev

Selon le ministre russe des affaires étrangères Sergueï Lavrov, les deux navires de guerre ukrainiens et le remorqueur capturés ce dimanche seraient "entrés illégalement dans les eaux territoriales russes".

"Il se pourrait bien que l'Ukraine ait programmé cette provocation - et personne n'est dupe sur le fait que cela ait pu être directement décidé au plus haut sommet de l'Ukraine", a déclaré le ministre russe des affaires étrangères. "Ils espéraient tirer profit de cette situation. En premier lieu ils comptaient sur le fait que les Etats-Unis et les Européens prendraient de manière imprudente leur parti, comme toujours."

Un diplomate ukrainien convoqué

Les navires Ukrainiens ont été amarrés à Kertch, raconte notre correspondante Euronews, basée à Moscou. Elle explique que le ministre de la Défense russe assure que des drones parcourent le ciel entre la mer d'Azov et la mer Noire pour prévenir d'autres incidents à l'avenir.

Le ministre russe des affaires étrangères a par ailleurs convoqué un haut diplomate ukrainien au sujet de ces provocations des Ukrainiens, selon les termes employés par les Russes.