DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ada Hegerberg : parlez-lui de foot plutôt que de twerk !

Vous lisez :

Ada Hegerberg : parlez-lui de foot plutôt que de twerk !

Ada Hegerberg : parlez-lui de foot plutôt que de twerk !
@ Copyright :
REUTERS/Emmanuel Foudrot
Taille du texte Aa Aa

Ada Hegerberg est toujours sur son nuage après avoir reçu le premier Ballon d'Or féminin de l'histoire. Pourtant depuis la cérémonie, on parle presque plus de Martin Solveig que de son trophée ou de ses performances footballistiques.

Sur la scène du Grand Palais de Paris, le DJ français n'a rien trouvé de mieux que de demander à la joueuse norvégienne si elle savait twerker.

En conférence de presse à l'Olympique Lyonnais, ce mardi, la meilleure butteuse du championnat français et de Ligue des champions préfère relativiser.

"On a fait une petite danse et j'ai gagné le Ballon d'Or, c'est ça le plus important. J'ai profité, je l'ai pas mal pris du tout. Mais il pouvait me poser une question différente quand même, si je me sentais bien avec le Ballon d'Or... plutôt une question par rapport au foot, ça m'intéresse beaucoup plus", a souligné Ada Hegerberg.

L'attaquante de l'OL n'est donc pas rancunière et préfère recentrer le débat sur le terrain. Les excuses du principal intéressé n'ont en tout cas pas suffi à enrayer la polémique.

"C'est un malentendu à cause de mon niveau d'anglais, mais bien sûr, ce n'est pas une explication suffisante. Je n'ai voulu offenser personne. C'était une plaisanterie, probablement une mauvaise et je tiens à m'excuser auprès de ceux que j'ai pu offenser, je suis désolé", déclare Martin Solveig dans une vidéo.

Ada Hegerberg et l'Olympique Lyonnais tiennent aujourd'hui à tourner la page et veulent simplement profiter de ce moment historique. Mercredi, avant le match qui opposera l'OL à Rennes, Ada Hegerberg a prévu de présenter son trophée aux 45 000 spectateurs. Un trophée qui marquera à jamais l'histoire du football féminin.