DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Belgique et son passé colonial

La Belgique et son passé colonial
Taille du texte Aa Aa

Longtemps présenté comme le dernier musée colonial au monde, le Musée royal d'Afrique centrale de Tervuren appelé désormais l'Africa museum rouvre ses portes en Belgique après plusieurs années de rénovation du bâtiment, mais aussi après une rénovation de sa mission. L'établissement veut tourner la page d'une vision simpliste de la colonisation pour retracer la vérité. Le défi était immense pour le directeur du musée Guido Gryseels. Il s'agissait de remettre dans son contexte les abus de la colonisation au cœur même du bâtiment qui a glorifié le passé colonial de la Belgique. "Nous disons clairement désormais que de notre point de vue moral nous prenons de la distance avec le système colonial, nous n'acceptons pas que le colonialisme soit un système de gouvernance qui soit acceptable", explique-t-il.

La controverse sur le passé de la Belgique n'est pas pour autant terminée. Les critiques dénoncent les noms de rue dédiés aux principales figures du colonialisme. "Vous ne trouverez pas une ville ou une commune en Belgique qui ne compte pas une rue, un monument ou une plaque liées à la colonisation", insiste l’historien Jean-Pierre Laus. C’est la raison pour laquelle il a souhaité mettre un panneau explicatif à côté d'une statue du roi Léopold II, symbole de cette histoire, afin de préciser son rôle et ses responsabilités.