Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Surf: un nouveau titre mondial pour la star brésilienne Gabriel Medina

Le surfeur brésilien Gabriel Medina, à Hawaï le 17 décembre 2018
Le surfeur brésilien Gabriel Medina, à Hawaï le 17 décembre 2018 -
Tous droits réservés
brian bielmann
Taille du texte Aa Aa

Sacré une première fois en 2014, Gabriel Medina a de nouveau porté très haut le surf brésilien en décrochant le titre mondial, lundi sur la vague mythique de Pipeline, sur l'île d'Oahu (Hawaï), lors de la dernière étape du circuit pro.

Le surfeur de 24 ans a non seulement coiffé la couronne mais aussi remporté cette ultime étape de légende pour la première fois de sa carrière.

"J'ai du mal à réaliser ! Cette année a été longue et intense. Je suis tellement heureux et reconnaissant... C'est le boulot le plus génial qu'on puisse faire dans le monde entier. Aujourd'hui est un jour si spécial pour moi et je suis vraiment content de remporter ce trophée à nouveau", s'est réjoui Medina.

Il aura donc fallu attendre la dernière étape du circuit pour couronner le roi 2018. Lundi, Medina, qui a connu un début de saison difficile, s'est imposé en finale face à son rival pour le titre mondial, l'Australien Julian Wilson, qui termine 2e au classement mondial.

C'est la 3e fois dans l'histoire du surf que le Brésil prend les rênes du circuit pro. En 2014, Medina avait ouvert la voie avant de céder la place l'année suivante à son compatriote Adriano de Souza. Cette année, trois Brésiliens figurent dans le top 5 des meilleurs surfeurs: Medina (1er), Filipe Toldeo (3e) et Italo Ferreira (4e).

Medina, dont le compte Instagram compte pas moins de 6,6 millions d'abonnés - soit presque 3 fois plus que la super star du surf, l'Américain Kelly Slater - est apparu sur le devant de la scène en 2011 parmi un groupe de 7 surfeurs venus du Brésil. Alors âgé de 17 ans, le jeune homme de Sao Paulo accède au circuit pro avant de s'imposer comme N.1 mondial en 2014, fort de son style très acrobatique.

Lundi, il a succédé à l'Hawaïen John John Florence.

Le circuit pro mondial 2018, qui comprend 11 étapes, débutera à Gold Coast (Australie) du 03 au 13 avril.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.