En Russie, Tcheliabinsk suffoque sous la pollution

En Russie, Tcheliabinsk suffoque sous la pollution
Taille du texte Aa Aa

Ils n'ont pas hésité à braver les moins 20 degrés ambiants. 700 habitants de Tchéliabinsk, en Russie, se sont réunis pour protester contre la pollution atmosphérique massive. ici la population souffre de la pollution de l'industrie minière et de l'industrie lourde concentrées dans cette zone de l'Oural.

"Il n'y a pas d'air à respirer. Nous suffoquons, les enfants sont malades, l'écologie est nulle. Un rapport des autorités dit que l'écologie progresse mais c'est faux, l'écologie ne progresse pas. c'est simplement que les autorités ont augmenté les normes maximales autorisées et que les usines ont été autorisées à rejeter plus des polluants", a déclaré une manifestante.

Depuis plusieurs mois, les citoyens de Tchéliabinsk s'opposent aux autorités locales qui martèlent que les niveaux de pollution sont sûrs. Les valeurs limites sont pourtant parfois dépassées et les habitants obligés de vivre sous un épais nuage de pollution. 2019 ne s'annonce pas sous de meilleurs auspices puisqu'une nouvelle société minière de cuivre devrait prochainement ouvrir ses portes.