DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Présidence roumaine de l'UE : un début sous tension

Présidence roumaine de l'UE : un début sous tension
Taille du texte Aa Aa

« Oui » à l’Europe ; « non » à la corruption. Alors que la Roumanie vient tout juste de prendre la présidence de l’Union européenne pour 6 mois, à Bucarest, ces manifestants ont un message à faire passer aux dirigeants européens : obliger le gouvernement roumain à respecter les valeurs de l’UE

"Nous sommes ici pour montrer que le peuple roumain veut faire partie de l'UE et que nous voulons vivre dans un pays qui applique l'État de droit", réagit un militant.

"La présidence roumaine débute dans un climat de tensions. Personne ne doute de ses compétences au niveau technique, son équipe à Bruxelles est parfaitement préparée. Mais des interrogations persistent sur sa capacité politique, notamment en raison des réformes que le gouvernement mène dans le domaine judiciaire et qui suscitent des inquiétudes à Bruxelles", commente notre reporter, Ana Lazaro.

"Nous vous prouverons que la Roumanie mérite le respect de la Communauté européenne et le statut de partenaire égal dans la grande construction européenne", ajoute la Première ministre roumaine Viorica Dăncilă_._

Le chef des sociaux-démocrates au pouvoir, Liviu Dragnea, a été condamné pour fraude électorale et a fait pression sur le président roumain Klaus Iohannis pour que réformes juridiques soient appliquées. Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a fait part de sa désapprobation à ce sujet

Et malgré les tensions, Bruxelles et Bucarest devront travailler ensemble, car l’agenda des mois à venir, entre le Brexit et les élections européennes, s’annonce chargé.