Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Muscle Shoals, Alabama : la petite ville qui a offert au monde, ses plus grands hits

Muscle Shoals, Alabama : la petite ville qui a offert au monde, ses plus grands hits
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le compositeur-interprète nord-irlandais Foy Vance sillonne l'Amérique lors d'un périple musical et fait étape à Muscle Shoals là où l'histoire du rhythm'n blues a commencé. Il s'avère que la petite ville de l'Alabama abrite des studios qui ont produit une longue liste de succès planétaires.

Muscle Shoals : une terre fertile pour la musique

On a tous entendu parler de Detroit, Boston ou Seattle, mais rarement de Muscle Shoals. Nichée dans le coin nord-ouest de l'Alabama aux frontières des Etats du Mississipi et du Tennessee, cette ville était à l'origine, connue pour son barrage Wilson sur la rivière Tennessee. Ce fut le cas jusqu'à ce que l'industrie de la musique ne propulse cette cité tranquille d'à peine plus de 13.000 habitants sous le feu des projecteurs. Aujourd'hui, Muscle Shoals est une étape obligée lors de tout voyage dédié à la musique aux Etats-Unis.

Elle doit cette notoriété en premier lieu, à Rick Hall, un producteur de légende qui a ouvert les studios FAME dans les années 1960. Quelques-uns des plus grands artistes américains y ont enregistré leurs morceaux dont Aretha Franklin,Otis Redding,Cher et les Rolling Stones.

Le succès des studios s'expliquait en grande partie par le talent de ses propres musiciens appelés les Swampers. Rick Hall qualifiait le son produit à Muscle Shoals de "funky, dur, viscéral et lié à la terre". Mais en 1969, les Swampers ont quitté FAME pour créer leur propre studio à quelques km de distance. Le Muscle Shoals Sound Studio était né, offrant à cette petite ville, un deuxième centre névralgique pour la musique.

Les immanquables de Muscle Shoals

Même si c'est sûrement la musique qui vous attirera à Muscle Shoals, sachez qu'il y a d'autres raisons de s'y attarder. "Musicalement, Muscle Shoals, c'est tout ce que j'espérais," estime Foy Vance lors de sa visite de la ville, "mais il y a tellement plus de choses à découvrir que ce que j'imaginais."

Voici nos quatre coups de cœur dans et autour de la ville :

  1. Les studios d'enregistrement Fame se décrivent eux-mêmes comme "la pulsation cardiaque du son de Muscle Shoals." D'abord situés à Florence, également en Alabama, ils se sont installés en 1961 à Muscle Shoals là où ils se trouvent encore aujourd'hui. Après avoir résisté au départ de ses musiciens studio, ils ont continué de produire des disques qui ont marqué l'histoire de la musique. Des visites guidées sont proposées tous les jours de la semaine sans qu'il soit nécessaire de réserver. Selon Foy Vance, sa découverte des lieux a été une expérience magique : "J'ai pu entrer dans la salle de pressage et voir les premiers exemplaires vinyles de certains artistes : c'était impressionnant," souligne-t-il.

2. Le Muscle Shoals Sound Studio surnommé l'"Abbey Road' de l'Alabama se situe en réalité, dans la ville voisine de Sheffield, sur 3614 Jackson Highway. Le studio et son musée ont été fondés par les Swampers qui avaient quitté la Muscle Shoals Rhythm Section. Les locaux sont rapidement devenus trop petits et l'affaire a dû déménager sur l'Avenue Alabama à Sheffield en 1978. Au 3614 Jackson Highway, se sont donc ouverts un studio qui s'est maintenu en activité totale jusqu'au début des années 2000 et un musée.

3. Le Rattlesnake Saloon est un lieu unique pour se désaltérer du fait de son emplacement impressionnant au pied d'une voûte rocheuse. Allez-y pour apprécier son site exceptionnel et sa musique de qualité, mais aussi manger un morceau. Foy Vance s'y est rendu à l'invitation de sa guide Susann Hamlin pour déguster des ailes de poulet Wild Bill Coty avec une sauce tellement épicée que le chanteur a dû signer une décharge avant de la goûter. "Les caméras tournaient," raconte-t-il après coup, "et j'essayais de demander à Susann de goûter la sauce. Au moment où elle l'a mise en bouche, j'ai ressenti tout d'un coup le piquant de la sauce et j'ai réalisé combien elle était épicée. Je ne sais pas comment Susann a fait pour tenir le coup. Moi, je n'arrivais même pas à la regarder," se souvient-il.

4. Si vous avez envie de sortir de la ville le temps d'une journée, de magnifiques sites à la campagne et dans la nature sont accessibles après un court trajet en voiture. La région compte aussi d'innombrables emplacements de choix pour observer les oiseaux, pêcher et faire de la randonnée. L'un d'eux, c'est le canyon Dismals où les visiteurs peuvent admirer une nature préservée, ainsi que des chutes d'eau, voire partir en balade nocturne à la découverte de minuscules vers luisants. On peut également y séjourner une nuit en faisant du camping ou en réservant l'un des chalets douillets que l'on trouve sur place.

Notre bande-son de Muscle Shoals

"Tout a été enregistré à Muscle Shoals," fait remarquer Foy Vance. Alors, élaborer une playlist est une tâche délicate, mais voici quelques morceaux pour vous mettre en appétit :

  • "Wild Horses" des Rolling Stones (1971) a été composé par Keith Richards dans un WC du Muscle Shoals Sound Studio.

  • Muscle Shoals est évoqué dans "Sweet Home Alabama" de Lynyrd Skynyrd (1974). La chanson mentionne aussi les Swampers, la Muscle Shoals Rhythm Section connue pour façonner le son de Muscle Shoals.

  • "You Left the Water Running" a été enregistré par Otis Redding en 1967 lors de sa visite des studios FAME. Le morceau n'était pas destiné à être édité puisqu'il s'agissait d'une démo pour une chanson de Wilson Pickett. Il est finalement publié en 1987.

  • "For What It's Worth" (1969) est la première chanson de l'album de Cher intitulé "3614 Jackson Highway" de Cher, en référence à l'adresse du célèbre studio.

  • Paul Simon a enregistré "Loves Me Like a Rock" à Muscle Shoals en 1973.

  • "Mustang Sally" de Wilson Pickett a été enregistré dans les studios FAME.

  • Pour les amateurs de ballades classiques, "When a Man Loves a Woman" de Percy Slegde (1966) est aussi un produit de Muscle Shoals.