DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

SensDx : bientôt un dépistage des cancers ?

SensDx : bientôt un dépistage des cancers ?
Taille du texte Aa Aa

En marge d'une édition de Smart Regions qui nous fait découvrir le mini-laboratoire de la start-up polonaise SensDx, nous interrogeons Tomasz Gondex, son directeur général.

Tomasz Gondek croit dur comme fer à ce nouveau dispositif médical, qui permet un diagnostique ultra-rapide des infections. Il le qualifie de "révolutionnaire", car il n'y a besoin d'aucune qualification pour l'utiliser. Un outil précis, "low-cost" et connecté, qui peut être utilisé par n'importe qui.

"Nous partons des infections, explique-t-il, puis nous pouvons l'utiliser pour les bactéries, les virus et les champignons, surtout pour les infections du système respiratoire, et les infections intimes ou urinaires. Actuellement, nous travaillons sur le dépistage cancérologique avec des biomarqueurs et sur le dépistage cardiologique . En parallèle, nous travaillons sur un usage vétérinaire, qui est très important pour notre santé."

Un équipement à 99€

Selon son patron, cette start-up aimerait commercialiser son laboratoire de poche en Pologne puis en Allemagne. "Ensuite nous pensons aux Pays-Bas et à la France, poursuit-il. Enfin, nous irons probablement au Japon. Nous aimerions aussi développer une autre branche de notre technologie, pour les pays en développement."

Pour les clients, les patients et les médecins l'équipement coûtera 99€ . "_Ensuite, en fonction des examens, cela coûtera 5 ou 10€. Si on teste la grippe, ce sera 5€. Pour un test cancérologique, ce sera 10€ _", conclut Tomasz Gondek.