Bande dessinée : ça bulle à Angoulême !

Bande dessinée : ça bulle à Angoulême !
Taille du texte Aa Aa

Angoulême à l'heure américaine. Le Festival international de la bande dessinée rend hommage cette année à Batman qui fête ses 80 ans.

Le justicier crépusculaire, né sous la plume de Bob Kane et le crayon de Bill Finger est aussi passé entre les mains de Frank Miller. Cette légende américaine, qui a travaillé pour DC Comics et Marvel, est l'invité d'honneur de cette 46ème édition. Son œuvre a été récompensée par un Fauve d'honneur.

Dans les allées du festival, vous croiserez aussi deux enfants pas très sages. "Tom-Tom et Nana" sont les héros d'une grande exposition. Les bêtises, c'est leur crédo. Elles sont racontées dans 34 albums vendus à 16 millions d'exemplaires ces 20 dernières années.

Bernadette Desprès qui leur a donné vie il y a plus de 40 ans, n'en revient toujours pas de ce succès : "Je suis vraiment flattée, je suis flattée, mais je ne suis pas orgueilleuse du tout, du tout, parce que tout ça, ça a été ma vie au fur et à mesure avec plaisir. Et en plus quand Tom-Tom et Nana sont arrivés, j’ai gagné ma vie vraiment !"

Le festival d’Angoulême fait aussi la part belle aux mangas. Au sein de la famille bande dessinée, c'est le genre qui contribue le plus à la croissance du marché avec une hausse des ventes d e 11% en 2018.

Cette année, la Japonaise Rumiko Takahashi a remporté le Grand prix de la ville d'Angoulême pour l'ensemble de son œuvre.

La dessinatrice est l'un des auteurs les plus lus au monde avec plus de 200 millions d'exemplaires vendus. Parmi ses œuvres, "Urusei Yatsura" ou encore "Maison Ikkoku" connue sous le titre "Juliette je t'aime" dans le monde francophone.

Point fort du festival, la remise du Fauve d'Or ce samedi. 45 auteurs sont en lice. Parmi eux, Riad Sattouf pour le quatrième volet de "L'Arabe du futur", un best-seller vendu déjà à plus de 216.000 exemplaires.

avec AFP