DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Viol d'une touriste canadienne, 7 ans de prison pour les deux policiers

Viol d'une touriste canadienne, 7 ans de prison pour les deux policiers
@ Copyright :
REUTERS/Benoît Tessier
Taille du texte Aa Aa

Après 2 semaines et demi d'audience, le verdict est tombé. Les deux policiers du 36 quai des orfèvres, jugés pour le viol d'une touriste canadienne dans les locaux de la police en 2014, ont été condamné à 7 ans de prison par la cour d'assises de Paris.

Un verdict dont s'est félicitée l'avocate de la victime : "C’est une décision juste qui a été rendue ce soir. Enfin en France, on considère qu’une femme qui a été violée n’a pas à se justifier sur sa vie privée. La cour a considéré que Mme Spanton n’avait pas menti, qu’elle n’est pas mythomane, et elle a fondé sa décision sur des éléments objectifs de ce dossier, qui ne sont pas la parole d’une personne contre la parole des accusés."

Un verdict conforme aux réquisitions

Ce verdict suit exactement les réquisitions de l'avocat général. Un fait rare pour le souligner. La cour s'est dite convaincue par les déclarations constantes de la victime, balayant la version des accusés, jugée "évolutive, fantaisiste et peu crédible".

L'avocate d'un des deux policiers a dénoncé "une erreur judiciaire" et a annoncé immédiatement vouloir faire appel du verdict.

Ces condamnations vont encore peut-être plus libérer la parole des victimes. En France, en 2018, le nombre de plaintes pour viols et agressions sexuelles enregistre d'ailleurs une forte hausse, selon le ministère de l'Intérieur.