Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Algérie : Bouteflika briguera un 5ème mandat

Algérie : Bouteflika briguera un 5ème mandat
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Son "message à la Nation" met fin à des mois de spéculations. En Algérie, Abelaziz Bouteflika a annoncé dimanche qu'il serait bien candidat à un cinquième mandat lors de la présidentielle du 18 avril. Il confirme ainsi l'annonce du Front de libération nationale, la veille lors d'un grand meeting de campagne pré-électorale à Alger. Le chef de l'Etat algérien, au pouvoir depuis deux décennies est aujourd'hui âgé de 81 ans.

Très diminué depuis un AVC en 2013, il n'apparaît que très rarement en public. Bouteflika est à la tête de l'Algérie depuis 1999 où il a été constamment réélu au 1er tour depuis 2004 avec plus de 80% des suffrages.

Dans son message de dimanche, il déclare : "Bien sûr, je n'ai plus les mêmes forces physiques qu'avant, chose que je n'ai jamais occultée à notre peuple mais la volonté inébranlable de servir la Patrie ne m'a jamais quitté et elle me permet de transcender les contraintes liées aux ennuis de santé auxquels chacun peut être un jour confronté".

Une manière de devancer les critiques sur son état de santé, ses opposants le jugeant inapte à gouverner.

Face à lui, seuls deux candidats se sont pour l'instant fait connaître : le général à la retraite Ali Ghediri, inconnu en Algérie et sans passé politique, il était responsable des ressources humaines au ministère de la Défense. Et Abderrezak Makri, le chef du Mouvement de la société pour la Paix, principal parti islamiste.