DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Au Japon, la force de la résilience

Au Japon, la force de la résilience
Taille du texte Aa Aa

Dans la ville japonaise de Kobe, notre reporter Apostolos Staikos s'est intéressé au concept de résilience. Après avoir visité le Pôle d'innovation biomédical de Kobe, il s'est rendu au Kansai Resilience Forum, où il a rencontré de nombreux intellectuels.

En 1995, la ville de Kobe était touchée par un terrible tremblement de terre, qui a fait des milliers de morts. Pourtant depuis, la ville a réussi à se relever.

A la fin des années 90, les autorités ont lancé le Pôle d'innovation biomédical de Kobe, dans le but de créer des emplois et revitaliser la région.

24 ans plus tard, les résultats sont au rendez-vous. Ce pôle accueille désormais 350 entreprises et institutions, qui emploient près de 10 000 personnes, et génèrent près de 1,2 milliards d'euros par an.

Parmi les entreprises présentes, le Kobe Eye Center, un centre dédié aux soins oculaires et à la recherche. Son siège a été conçu spécialement pour que les personnes malvoyantes se sentent à l'aise et en sécurité.

Au sein du pôle se trouve également le Riken Center for Computational science. C'est ici que sont construits les "K Computer", des super-ordinateurs haute-technologie, utilisés par des scientifiques du monde entier.

Nous avons rencontré le directeur du Riken Center, Satoshi Matsuoka : "Cette machine a été utilisée dans de nombreux domaines [...]. Par exemple, une entreprise l'a utilisé pour concevoir des pneus très silencieux. D'autre l'ont utilisé pour concevoir de nouveaux médicaments et d'autres s'en servent pour dessiner des ponts et des routes."

La résilience, une qualité indispensable pour les individus et la société

Si Kobe a su se relever, c'est aussi grâce à la force et la détermination de ses habitants. Pour célébrer cet état d'esprit, le gouvernement japonais et le Forum universitaire international ont décidé d'organiser à Kobe le Kansai Resilience Forum.

Ce forum a attiré des scientifiques et des universitaires du monde entier. Tous sont d'accord pour dire que la résilience est une qualité nécessaire pour la survie des individus et de la société, et qu'elle peut être appliquée dans de nombreux domaines.

" La résilience, cela signifie résister aux chocs et au stress du monde extérieur. L'élément important, c'est de rebondir", explique Yuki Matsuoka, la directrice de l'Office national de réduction des risques (UNISDR).

Le célèbre architecte Tadao Ando était également invité au Forum. Il nous a expliqué pourquoi le concept de résilience est si important en cas de catastrophe :

"Les bâtiments, les maisons sont indispensables, et nous devons les reconstruire. Mais les blessures doivent aussi être soignées sur un plan spirituel. Je pense que les arts sont très importants. En cas de désastre naturel, nous devons répondre d'une manière pragmatique, mais nous ne devons pas ignorer ou mépriser l'âme humaine."