Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

A la veille du final, la Fashion Week se termine sur une note éclectique

A la veille du final, la Fashion Week se termine sur une note éclectique
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Pour l'avant-dernier jour de la Fashion Week à Paris, Valentino a voulu célébrer l'amour. Sur le tapis rouge, des roses de la même couleur à profusion, et des livres de poésie, offerts à chacun des invités au défilé. Sur les robes, et les manteaux, des statues italiennes à jamais amoureuses. La collection du directeur artistique Pierpaolo Piccioli qui mêlait années 70 et Renaissance a reçu une standing ovation.

Chez Issey Miyake, c'est le gymnase d'une école qu'on a choisi comme décor pour faire défiler des mannequins dans des vêtements amples et colorés. La maison japonaise utilise un nouveau tissu," Blink" imprimé en résine, destiné à ressembler à un motif de couleurs semblable à un kaléidoscope.

Vivienne Westwood a pésenté une collection extrêmement aboutie, définie par l’anachronisme et la contradiction - une véritable "marque d’identité"- toujours aussi punk et éclectique. C'est son ancien étudiant et désormais mari qui a créé cette collection.

Après Paris la Fashion Week va défiler à Londres et Milan.