DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

A la veille du final, la Fashion Week se termine sur une note éclectique

A la veille du final, la Fashion Week se termine sur une note éclectique
Taille du texte Aa Aa

Pour l'avant-dernier jour de la Fashion Week à Paris, Valentino a voulu célébrer l'amour. Sur le tapis rouge, des roses de la même couleur à profusion, et des livres de poésie, offerts à chacun des invités au défilé. Sur les robes, et les manteaux, des statues italiennes à jamais amoureuses. La collection du directeur artistique Pierpaolo Piccioli qui mêlait années 70 et Renaissance a reçu une standing ovation.

Chez Issey Miyake, c'est le gymnase d'une école qu'on a choisi comme décor pour faire défiler des mannequins dans des vêtements amples et colorés. La maison japonaise utilise un nouveau tissu," Blink" imprimé en résine, destiné à ressembler à un motif de couleurs semblable à un kaléidoscope.

Vivienne Westwood a pésenté une collection extrêmement aboutie, définie par l’anachronisme et la contradiction - une véritable "marque d’identité"- toujours aussi punk et éclectique. C'est son ancien étudiant et désormais mari qui a créé cette collection.

Après Paris la Fashion Week va défiler à Londres et Milan.