DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Verticale de la Tour Eiffel : une course qui donne le vertige

Verticale de la Tour Eiffel : une course qui donne le vertige
Taille du texte Aa Aa

1665 marches à parcourir le plus rapidement possible... pour atteindre le ciel parisien.

Mieux vaut ne pas avoir le vertige si l'on veut participer à la "Verticale de la Tour Eiffel", une course unique en son genre : près de 300 mètres de dénivelés en quelques minutes. Ce mercredi, 130 athlètes ont entrepris l'ascension d'un des monuments les plus prestigieux de France et le plus visité au monde.

Après les coureurs amateurs, place aux spécialistes de la discipline, qui parcourent la planète pour défier les immeubles et les édifices les plus vertigineux.

Côté féminin, c'est l'Australienne Suzy Walsham qui a été la plus rapide, en 10 minutes et 16 secondes : son cinquième sacre au sommet de la "Dame de fer". Chez les hommes, le Polonais Piotr Lobodzinksi est aussi allé cherché l'or pour la cinquième fois, en 7 minutes et 53 secondes.