DERNIERE MINUTE

Grand Slam d'Ekaterinbourg : deuxième médaille d'or pour les Bleus

Grand Slam d'Ekaterinbourg : deuxième médaille d'or pour les Bleus
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Au deuxième jour du Grand Slam d'Ekaterinbourg, le public russe a de nouveau assisté à de grands moments de judo.

Après la médaille d'or de Kilian Le Blouch la veille, le temps est toujours au beau fixe en Russie pour l'équipe de France. Marie-Eve Gahié rapporte une seconde breloque dorée en s'imposant dans la catégorie des - 70 kg.

La vice-championne du monde, s'est imposée en finale face à la Brésilienne Maria Portela, par ippon.

Daria Davydova ne pouvait pas rendre les spectateurs plus heureux puisque la Russe s'est imposé dans la catégorie des - 63 kg. En finale, la Britannique Lucy Renshall aura beau avoir tout tenté, notamment avec un ouchi-gari, Davydova était prête à tout encaisser et à contre-attaquer à la moindre offensive. Elle est la première Russe du tournoi à terminer en haut du podium.

"Je suis vraiment fière de moi, fière d'avoir remporté l'or pour la Russie, je suis heureuse que le public et les invités aient été là pour y assister. J'espère que les athlètes russes vont encore ramener de l'or !", a commenté l'athlète russe.

Côté masculin, Tommy Macias s'est imposé chez les - 73 kg. Le Suédois a dominé le champion olympique Fabio Basile, pourtant en très grande forme lors des tours précédents.

Macias est allé chercher la victoire en poussant l'Italien à l'abandon... grâce à une clé de bras toute en force et en maîtrise. Une grande satisfaction pour le Suédois qui fait ainsi tomber l'un des favoris :

"Quand nous étions en position de Ne-waza, je pouvais voir son bras qui pendait derrière lui. Je me suis dit 'ok je peux peut-être attraper ce bras.' J'y ai été lentement, j'ai contrôlé la situation et je me disais 'allez il va taper, il va finir par taper...' et au bout de dix secondes, c'est ce qu'il a fait !"

Behzuri Khojazoda a tout simplement été décroché une médaille historique pour son pays. Chez les - 73 kg, il décroche le bronze pour le Tadjikistan, une grande première à ce niveau.

Sagi Muki s'est de son côté imposé chez les - 81 kg, l'Israélien a vaincu l'ancien champion du monde Nagase Tanakori après un parcours sans faute.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.