Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grand Slam d'Ekaterinbourg : la Russie en haut du tableau des médailles

Grand Slam d'Ekaterinbourg : la Russie en haut du tableau des médailles
Taille du texte Aa Aa

Le public était électrique pour cette dernière journée du Grand Slam d’Ekaterinbourg, à l’image du spectrale sur les tatamis.

Une foule plus que jamais connectée avec Arman Adamian et régalée des combats du local de l’étape, tous remportés par Ippon. L'Autrichien Boehler s’est inclinée face à son Kouchi.

Ensuite face au gros morceau canadien Shady Elnahas, Adamian a su contrer sa fameuse techniques de jambe par un puissant Ura-nage.

En demi finale, il a dominé l’Israélien Peter Paltchik en moins de 20 secondes, par un nouveau Ippon sur Kouchi. De quoi ambiancer toujours plus la salle.

En finale, Adamian a retrouvé un autre russe, son compatriote Kirill Denisov, fameux lui pour son jeu de jambes. Une technique contrée par un Ashi-waza, qui l’a fait reculer. De quoi faire chavirer le public et devenir notre homme du jour.

Izumi Mao portée par le public

La Japonaise Izumi Mao est elle notre femme du jour qui a fait tomber l’ex-championne du monde Mayra Aguiar pour remporter son premier titre en Grand Slam pour sa première participation.

Elle confie : "La foule me rend très nerveuse et à la fois me sentir plus forte quand je combats, parce que je sens qu’ils sont derrière moi."

Noel Van T End l’emporte chez les moins de 90 kilos dans le Golden score, aux dépens du double vainqueur des Masters, le Géorgien Beka Gviniashvili. Le judoka hollandais a enfin conquis l’or en Grand Slam après avoir décroché cinq fois de suite l’argent.

Il explique : "En demi-finale, j’étais face à Kukolj, un très fort adversaire. Il savait ce que je voulais faire. J’ai eu deux shidos, presque un troisième, mais finalement, j’ai gagné dans le Golden Score. Après ça, j’ai eu Beka. Je crois que je n’ai jamais perdu face à lui, donc j’étais content d’être face à lui. C’est un grand combattant et on a du aller jusqu’au Golden Score. C’était dur mais super !"

Chez les plus de 78 kilos, la Brésilienne Maria Altheman bat la Française M’Bairo sur Waza-Ari awasete Ippon

La Russie impériale

Encore de l’or pour la Russie grâce à Tamerlan Bashaev qui est venu à bout in extremis de l’Israélien Sasson, médaillé olympique de bronze. Un troisième titre russe qui met le pays en tête du tableau des médailles.

Enfin, notre mouvement du jour va à Shady Elnahas, malheureux face à Adamian, mais magristral opposé au vétéran Cyrille Maret.

Alors que le Français essayait de le faire tomber, Elnahas l’a balayé, saisissant sa jambe et le faisant basculer pour un énorme Ippon.

Une magnifique prise qui conclut ce Grand Slam d'Ekaterinbourg. Dasvidaniya !