EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

"J'veux du soleil" rend à nouveau audible les voix des gilets jaunes

"J'veux du soleil" rend à nouveau audible les voix des gilets jaunes
Tous droits réservés "J'veux du soleil", Fakir-Jour2Fête
Tous droits réservés "J'veux du soleil", Fakir-Jour2Fête
Par Sandrine Delorme avec AFP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le député de la France insoumise, François Ruffin, est parti en décembre une semaine avec le réalisateur Gilles Perret pour "garder une trace" de "ce miracle social"

PUBLICITÉ

20 semaines après le début des manifestations des gilets jaunes, appuyons sur pause et prenons le temps d'écouter.

"J'veux du soleil" vient de sortir au cinéma, juste avant le dernier grand débat d'Emmanuel Macron en Corse. Un road trip documentaire qui rend à nouveau audible les voix des gilets jaunes.

Réalisé par François Ruffin, député de la France insoumise et Gilles Perret, en décembre, sur une semaine, il met volontairement de côté les violences, les casseurs, pour redonner leur dignité à ces dizaines de milliers de français qui composent le mouvement des gilets jaunes.

François Ruffin, député de la Somme, soutien de la première heure, caillou dans la chaussure d'Emmanuel Macron, a voulu "garder une trace" de ce qu'il appelle un miracle social," quand "la honte privée de ne pas s'en sortir devient publique et que les résignés retrouvent de l'espoir".

Ce documentaire s'inscrit dans la filiation du satirique "Merci patron" du journaliste, film qui tire à boulets rouges sur le groupe de luxe LVMH et son PDG Bernard Arnault: 500.000 entrées et récompensé en 2017 d'un César, il avait déjà été l'un des points de départ du mouvement de contestation "Nuit debout".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No comment : French Cancan devant le Moulin Rouge pour la flamme olympique

France : la canicule désormais considérée comme un motif de chômage technique

France : le puzzle des solutions possibles après l'impasse des législatives