EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Cactus le chien, mascotte du Marathon des Sables

Cactus avec deux autres concurrents du Marathon des Sables
Cactus avec deux autres concurrents du Marathon des Sables Tous droits réservés instagram/@marathondessables
Tous droits réservés instagram/@marathondessables
Par Vincent Coste
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Ce chien s'est invité depuis la première étape de cette course en autosuffisance alimentaire à travers le désert marocain. Et il se débrouille plutôt bien !

PUBLICITÉ

Il court, il court Cactus. Et il le fait bien, à tel point qu’il est plutôt bien classé au général du Marathon des Sables, une épreuve qu’affectionnent les fondus d’ultra-trail. Depuis le début de cette course de 226 km en autosuffisance alimentaire à travers le désert du Maroc, ce chien errant s’est lancé dans les traces des 800 concurrents.

D’abord un peu méfiants, les forçats des sables l’ont rapidement adopté en le baptisant donc Cactus. Et jour après jour, le toutou marathonien à fait son bonhomme de chemin. Les organisateurs ont même calculé que Cactus occuperait, après trois étapes, une envieuse 52ème place... s’il était un être humain ! Un exploit qui lui a valu sa petite médaille.

Après chaque étape, Cactus et les autres participants profitent d'un repos bien mérité au bivouac. Et à la lueur des étoiles sur le Sahara, le chien se délecte des offrandes du soir.

Ce vendredi, pour la cinquième étape, les coureurs devaient parcourir l'équivalent d'un marathon, soit 42,2 km. Une distance que Cactus a visiblement déjà parcouru, comme l'atteste le relevé de sa position en temps réel sur la carte de l'épreuve. Comme chaque concurrent, la mascotte de la course est en effet équipée d'une balise GPS.

Cactus en a donc terminé avec l'épreuve, il est devenu le premier chien "finisher" du Marathon des Sables. Si demain une dernière étape, dite de solidarité, est au programme celle-ci ne sera pas prise en compte dans le classement général.

Le chien va-t-il maintenant retourner à sa vie d'avant et rentrer chez lui ? Pour cela, il lui faudra parcourir 220 km... en sens inverse.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le marathonien kényan Kelvin Kiptum est mort dans un accident de voiture

Pour la première fois dans l'histoire, un Américain et une Américaine remportent l'UTMB

Dernière journée des Mondiaux d'athlétisme, l'Ougandais Victor Kiplangat remporte le marathon