Israël-Gaza : un week-end meurtrier

Israël-Gaza : un week-end meurtrier
Tous droits réservés 
Par Julien Pavy avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Proche-Orient a été le théâtre de nouveaux affrontements entre les forces israéliennes et les groupes armés à Gaza. Bilan : une vingtaine de morts des deux côtés de la frontière.

PUBLICITÉ

L’État hébreu a conduit ce week-end plusieurs frappes contre des cibles du Hamas et de son allié le Jihad islamique, en riposte à des tirs de roquettes sur son territoire : Bilan au moins quinze morts côté palestinien, des combattants, mais aussi des civils, dont un bébé selon les autorité de Gaza.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a ordonné la poursuite de "frappes massives : "Ce matin, j'ai demandé aux forces de défense israéliennes de poursuivre leurs attaques contre les terroristes dans la bande de Gaza. J'ai également demandé que les troupes, aux abords de la bande de Gaza soient renforcées. Le Hamas porte la responsabilité, de ses propres attaques et actions, mais aussi de celles du Jihad islamique, pour lesquelles il paie un prix très élevé. "

L'armée israélienne a recensé quelque 600 roquettes tirées depuis Gaza vers son territoire, dont une trentaine sont retombées dans des zones urbaines, notamment sur les ville d'Ashkelon et d'Ashdod. Le bilan à ce stade, côté israélien, est de quatre morts.

Ces échanges de tirs font ressurgir la crainte d'une guerre durable entre l’État hébreu et l'enclave palestinienne.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Gaza : les Palestiniens acceptent un cessez-le-feu

Au moins 68 morts après de violents combats à Jabalia et Rafah

L'armée israélienne annonce avoir retrouvé les corps de trois otages à Gaza