Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Hongrie : gaspillage ou aide, les fonds européens en question

Hongrie : gaspillage ou aide, les fonds européens en question
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Nous sommes aujourd'hui à Hatvan en Hongrie, à environ une heure de route de Budapest, la capitale. Nous nous intéressons à la manière dont les fonds européens sont dépensés actuellement en Hongrie. Et juste derrière nous, il y a un projet qui, à première vue, semble être un gaspillage de l'argent de l'Union européenne.

Il s'agit d'une piste cyclable extrême faisant partie d'un projet de trois millions d'euros financé par l'Europe. Il semblerait que personne ne s'en serve. Elle est en mauvais état et semble à l'abandon. Nous avons essayé d'interroger des habitants mais personne n'a voulu nous parler devant la caméra. Hors caméra, des enfants nous ont dit qu'ils utilisaient des pistes cyclables comme celle-ci, mais qu’ils n'allaient pas sur celle-la car c'était trop dangereux. L'un d'eux nous a dit qu'un de ses professeurs s'était gravement blessé.

"Nous venons ici régulièrement et nous avons découvert cette piste cyclable explique un Hongrois_. On a cherché ce que c'était sur internet car on n'a jamais vu personne dessus ! Personne ne s'en occupe. Les mauvaises herbes poussent partout. Personne ne vient tondre. Si vous voulez être critique, c’était un gaspillage d’argent. "_

Mais évidemment il y a d'autres projets européens ici en Hongrie où, apparemment, les fonds européens sont bien mieux utilisés. Nous avons également visité un vignoble. Nous sommes allés dans une cave à Soltvadkert, où l'usine de transformation a été agrandie grâce à des fonds de l'UE, ce qui a rendu l'entreprise beaucoup plus efficace.

A ses débuts, la cave Frittmann était une entreprise familiale fondée par deux frères, aujourd'hui elle emploie 22 personnes. Depuis l’adhésion de la Hongrie à l'Union européenne, l'entreprise a reçu environ 800 000 euros de fonds de développement, le dernier projet est en phase de mise en œuvre.

"Les fonds pour la machinerie de la cave sont très importants car nous pouvons acheter du matériel moderne plus facilement que si nous devions rassembler l'argent souligne Janos Frittmann, copropriétaire de la cave Frittmann. Cela nous rend compétitifs et nous aide à conserver notre marché ou à en conquérir de nouveaux."

Les Hongrois s'inquiètent-ils vraiment de savoir où va l'argent de l'Union européenne ?

"Je pense que les électeurs hongrois considèrent en général les fonds européens comme un cadeau souligne notre correspondant en Hongrie Gabor Tanacs. Ils ne s'inquiètent donc pas vraiment de savoir où ils vont car ils pensent qu'il vaut mieux en avoir que pas du tout ! Mais ils pensent aussi que l'utilisation abusive des fonds resterait un problème, quel que soit le vainqueur des élections."