Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Brésil : des dizaines de détenus tués lors de rixes en prison

Brésil : des dizaines de détenus tués lors de rixes en prison
Taille du texte Aa Aa

Devant les prisons de l'Etat d'Amazonas, il est difficile pour les forces de l'ordre de ramener le calme. Les proches des 55 détenus tués lors de rixes entre gangs rivaux, sont en colère, impuissants. Certains prisonniers sont morts lors de visites familiales au parloir, comme l'explique l'épouse d'une des victimes, encore en état de choc. _"Qu'est ce que je vais dire à mes enfants et à ma belle-mère en rentrant ? Que mon époux est mort ?". _

Selon les autorités brésiliennes, sans l'intervention de la police militaire, le bilan des victimes aurait été beaucoup plus lourd. Dans un pays qui compte plus de 700 000 détenus, la troisième population pénitentiaire du monde, les rivalités sanglantes entre bandes organisées sont un fléau.

En janvier 2017, toujours dans cet état du nord du pays, une prison avait été le théâtre d'une rébellion sanglante, au total 56 détenus avaient trouvé la mort.

Dans un récent rapport, l'ONG Human Rights Watch déplore l'état des prisons au Brésil. "La surpopulation et les sous-effectifs en personnel font qu'il est impossible pour les autorités carcérales de maintenir l'ordre dans de nombreuses prisons, ce qui expose les prisonniers à la violence et à être recrutés par les gangs pour recevoir une protection".

Le gouvernement de Jair Bolsonaro a promis la guerre à la criminalité, mais il n'a annoncé en revanche aucune mesure pour améliorer les conditions de détention.