DERNIERE MINUTE

Basket: l'Asvel de Tony Parker officialise son rapprochement avec l'OL de Jean-Michel Aulas

L'ancien basketteur Tony Parker, quadruple champion NBA avec les Spurs de San Antonio, lors d'une conférence de presse, le 14 juin 2019 au Mans
L'ancien basketteur Tony Parker, quadruple champion NBA avec les Spurs de San Antonio, lors d'une conférence de presse, le 14 juin 2019 au Mans -
Tous droits réservés
JEAN-FRANCOIS MONIER
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

L’Olympique lyonnais présidé par Jean-Michel Aulas est entré dans le capital des clubs de basket de Villeurbanne (messieurs) et de Lyon (dames), tous deux détenus par Tony Parker, ont annoncé OL Groupe, LDLC Asvel et Lyon Asvel samedi.

Cet accord, négocié depuis le 22 mars 2019, a été conclu le vendredi et présenté samedi à l’Astroballe, la salle de l’Asvel, en présence notamment de Jean-Michel Aulas, Tony Parker, Marie-Sophie Obama, présidente déléguée de Lyon Asvel féminin, et Nicolas Batum, directeur des opérations basket pour les deux clubs.

Avec cet accord, OL Groupe entre dans le capital des deux clubs comme actionnaire minoritaire: “3,4 millions d’euros pour 25% au sein de LDLC Asvel, 0,3 millions d’euros pour 10% au sein de Lyon Asvel Féminin”.

Parallèlement, un accord stratégique conclu entre les deux parties permettra à l’Olympique Lyonnais de bénéficier de l’“image internationale et de la notoriété” du quadruple champion NBA avec les Spurs de San Antonio, “notamment aux Etats-Unis et en Chine, des territoires où OL Groupe entend continuer à se développer”.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.