EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Violences dans les stades français : les acteurs du football et la justice veulent sévir

Violences dans les stades français : les acteurs du football et la justice veulent sévir
Tous droits réservés Laurent Cipriani/Associated Press
Tous droits réservés Laurent Cipriani/Associated Press
Par Julien Pavy avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'individu, qui avait jeté une bouteille d'eau dimanche sur un joueur marseillais à Lyon, a été condamné à six mois de prison avec sursis et à cinq ans d'interdiction de stade.

PUBLICITÉ

Un joueur de l'Olympique de Marseille touché à la tête par une bouteille d'eau lancée depuis la tribune. Le scène, qui s'est déroulée dimanche à Lyon, a suscité l'indignation en France. Le lanceur de bouteille a été condamné ce mardi à six mois de prison avec sursis et à cinq ans d'interdiction de stade, échappant ainsi à la prison ferme qu'avait requise le Procureur.

L'Olympique lyonnais, qui a accueillait ce match phare du championnat de France, annulé au bout de quatre minutes seulement, attend toujours de connaître l'intégralité de sa sanction sportive. Le club, qui a déjà écopé d'un match à huit clos à titre conservatoire, pourrait perdre au moins un point au classement.

Le gouvernement français s'est également emparé du problème, alors que les incidents dans les stades se sont multipliés depuis le début de la saison. Le ministre de l'Intérieur, qui a rencontré ce mardi les acteurs du football, a promis d'ici 15 jours des mesures pour renforcer la sécurité autour des matchs.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Indonésie : 125 morts dans un stade de football, selon un nouveau bilan à la baisse

PSG : Lionel Messi et trois autres joueurs testés positifs au Covid-19

Sergio Agüero, contraint d'officialiser sa retraite pour raison médicale