EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Le pic de canicule est attendu demain

Le pic de canicule est attendu demain
Tous droits réservés Reuters / PASCAL ROSSIGNOL
Tous droits réservés Reuters / PASCAL ROSSIGNOL
Par Laurence Alexandrowicz
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le pic de canicule est attendu demain. La vague de chaleur venue du Sahara incite Paris Lyon et Strasbourg à mettre en place la circulation différenciée.

PUBLICITÉ

S'il y en a qui se réjouissent de la canicule, ce sont les marchands de glaces et les cafetiers. La vague de chaleur venue du Sahara, exceptionnelle pour fin juin, oblige à trouver des astuces pour se rafraîchir. La ville de Paris a mis en place la circulation différenciée, avec seules les vignettes Crit Air numérotées de de 0 à 2 autorisées à circuler. S'il est préconisé d'utiliser les transports en commun, la métropole lyonnaise interdit aussi aux voitures les plus polluantes de circuler, et à Strasbourg ce sera le cas demain.

Le gouvernement est accusé par l'opposition d'en faire trop.

"Il n'y a pas d'alarmisme, se défend Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, je demande à chacun de se sentir responsable de soi même, de sa famille et de ses voisins, d'éviter l'engorgement des urgences par excès de prise de risque c'est pour cela que je maintiens ces messages de prévention."

Cet événement qui devrait connaitre un pic jeudi, rappelle la canicule de 2003 qui avait fait 15 000 morts en France, 70 000 en Europe, essentiellement des personnes âgées.

Les températures devraient dépasser les 40 degrés de l'Espagne à la Suisse. Les scientifiques estiment que les canicules sont particulièrement dangereuses lorsqu'elles interviennent au début de l'été, avant que nous soyons habitués aux chaleurs.

A Bruxelles, les services publics sont mobilisés pour apporter assistance aux personnes souffrant de la chaleur. Certains réclament la gratuité des transports, les villes de Dunkerque et Luxembourg l'ont décidé, d'autres proposent un ticket journée moins cher pour inciter les gens à abandonner la voiture.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Lyon au coeur de la canicule

Les ventes de ventilateurs et de climatiseurs explosent en Europe

Législatives 2024 : Jordan Bardella veut que la France reste dans l'OTAN