Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

no comment

"Hong Kong n'est pas la Chine" : l'avertissement des manifestants

La crise qui secoue Hong Kong, ce territoire semi-autonome depuis des semaines du fait d'un projet de loi controversé autorisant les extraditions vers la Chine a franchi un nouveau palier lundi, le jour-anniversaire de sa rétrocession à la Chine en 1997.

La colère des contestataires les plus radicaux a pris un tour jamais vu quand des groupes de manifestants, pour la plupart des jeunes gens, ont fait irruption dans le Parlement.

Dans l'hémicycle, ils ont déployé le drapeau de l'ère coloniale britannique, ont arraché les portraits des dirigeants de Hong Kong et mis le bâtiment à sac, maculant les murs de graffitis.

"Il n'y a pas d'émeutiers violents, juste de la tyrannie", pouvait-on lire sur une banderole, "La Chine n'est pas Hong Kong", était-il écrit sur un message.

La police antiémeute a repris le contrôle du Parlement peu après minuit.

Ces événements constituent un défi sans précédent au président chinois Xi Jinping.

avec AFP

Plus de No Comment