Shkoon offre un voyage musical entre sonorités syriennes et allemandes

Shkoon offre un voyage musical entre sonorités syriennes et allemandes
Taille du texte Aa Aa

La musique est bel et bien une langue universelle et l'histoire du groupe syro-allemand SKHOON en est la preuve. Mélangeant des sonorités traditionnelles arabes et électroniques occidentales, les trois musiciens proposent ainsi un véritable voyage musical.

En 2015, Ameen Khayer, un réfugié de guerre syrien, arrive en Allemagne après avoir fui son pays. Il avait dû traverser la Turquie et embarquer sur un navire de fortune avant d'atteindre Hambourg. C'est dans cette ville qu'il rencontre l'Allemand Thorben Beeken avec qui il crée Shkoon. En 2016, le groupe s'agrandit avec la venue du violoniste syrien Maher al-Kadi. Pour Ameen Khayer :

Dès le début, le projet a commencé par un message. Un message disant que je ne suis pas seulement un réfugié. Et chaque chanson, populaire ou autre, parle de souvenirs personnels, d'événements qui me sont arrivés un jour, d'un ami que j'ai perdu, d'une maison détruite, d'un oncle qui est mort, d'un autre qui est tombé malade. C'est l'histoire.

Bien que le succès soit au rendez-vous, le groupe ne peut pas se produire partout. Le passeport d'Ameen étant un passeport de réfugié, tous les pays ne l'acceptent pas. Il devient ainsi plus difficile pour les musiciens de jouer là où ils le souhaitent. Cependant, ils réalisent un tour du monde comme ils le peuvent, en offrant aux spectateurs un véritable voyage musical. Au Liban, deux concerts ont déjà été joués à guichets fermés. Peu à peu, Shkoon se fait un nom sur la scène musicale internationale et voit sa communauté s'élargir comme l'explique, Mahel al-Kadi, le violoniste du groupe :

Mon voyage avec Shkoon était fou. La vie allait très vite, même si nous faisions toujours ce que nous voulions et ce que nous aimions. Nous avons continué à toucher les gens plus vite et la base de fans s'est agrandie jour après jour.

Le groupe syro-allemand tournera tout l'été en Allemagne et se produira à Athènes, en Grèce, en septembre prochain. De quoi montrer une fois de plus que la musique n'a pas de frontière.