La mode à Berlin : il est possible d'être tendance tout en étant écolo

La mode à Berlin : il est possible d'être tendance tout en étant écolo
Tous droits réservés
REUTERS/Annegret Hilse
Taille du texte Aa Aa

La mode durable est définitivement des plus tendances. A l’occasion de la semaine de la mode, à Berlin, le salon Neonyt a mis en avant des collections un peu particulières. Bien qu'il ressemble à n'importe quel autre événement, sa particularité n'est pas anodine. Tous les vêtements de ce salon doivent répondre à des normes très strictes pour être considérées comme durables. Magdalena Schaffrin, responsable du défilé Neonyt, veille au bon respect de ce principe :

Nous avons développé des standards pour le Neonyt show. Tout d'abord, nous vérifions si les designers et les exposants ont des concepts ou une stratégie durables. Ensuite, nous examinons la chaîne d'approvisionnement, son degré de transparence, puis nous examinons les produits eux-mêmes pour voir dans quelle mesure ils sont durables.

Un événement qui n'a qu'un but : montrer que la mode durable peut être tout aussi attractive que la mode standard. Parmi les exposants, la marque allemande Nuuwai propose des sacs à main 100% végétaliens à base de fibres et pelures de pommes. Pour la PDG et fondatrice de la compagnie, Svenja Detto, c'est une façon d'utiliser une ressource déjà existante et de remplacer 50 % du polyuréthane (une sorte de plastique).

Ainsi, il est possible d'être fashion et écolo des pieds à la tête. Mais Nuuwai n'est pas le seul à s'être lancé dans la mode durable. Ainsi, la marque Nat-2 a lancé une gamme de chaussures faites à partir de matériaux insolites tels que les champignons ou le cafés. Mais comme toujours, la mode a un prix, il faut compter entre 150 et 500 euros pour pouvoir se pavaner avec l'une de ces créations.
Le prix est certes important mais le savoir-faire l'est tout autant comme l'explique, Sebastian Thier, le designer de Nat-2 :

Nous créons des chaussures faites à la main en Italie. Celles-ci sont faites de mousse, bouteilles en plastique recyclé, verre, coton biologique, liège et caoutchouc, 100% végétalien. Ce modèle ici par exemple est fait de pétales de rose. Nous avons des chaussures en placage de bois. Nous avons aussi recyclé des pierres Swarovski sur une prairie de foin d'Autriche.

Il était temps que la mode se préoccupe d'écologie... Selon la Commission économique des Nations unies pour l'Europe, l'industrie de la mode est responsable de la production de 20 % des eaux usées mondiales et de 10 % des émissions mondiales de carbone.