Brésil : le rapport qui accable la police de l'état de Rio

Brésil : le rapport qui accable la police de l'état de Rio
Taille du texte Aa Aa

Le dernier rapport de l'Observatoire brésilien de l'intervention révèle que les décès causés par les violences policières on atteint un niveau inédit dans l'Etat de Rio au Brésil. Entre les mois de janvier et juin 2019, il y a eu une augmentation de 46 % du nombre de morts, par rapport à la même période l'année dernière.

Derrière cette recrudescence des violences policières : Wilson Witzel, le gouverneur de Rio élu en octobre dernier. Pendant sa campagne, le juge fédéral de 51 ans s'était engagé à mener une guerre contre la délinquance. Il avait même ouvertement encouragé les forces de l'ordre à viser la tête des trafiquants.

Résultat entre janvier et avril 2019, les opérations policières ont fait plus de 4 morts par jour. Les victimes vivent dans les favelas et ce sont en grande majorité des jeunes noirs.

Cette lutte contre la criminalité est soutenue par Jair Bolsonaro. En mai dernier, le président d’extrême droite a signé un décret facilitant le port d'arme. Le ministre de la Justice propose de son coté d’assouplir le cadre de la légitime défense pour les forces de l’ordre.