DERNIERE MINUTE

Donald Tusk apporte le soutien de l'UE en Géorgie

Donald Tusk apporte le soutien de l'UE en Géorgie
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

C’est une poignée de mains qui scelle le rapprochement entre la Géorgie, et l’Union européenne. Un rapprochement souhaité par le Premier ministre géorgien, Mamuka Bakhtadze, mais aussi, par Donald Tusk président du Conseil européen.

La Géorgie, comme 5 autres pays, est membre du partenariat oriental, un accord, qui vise à rapprocher ces Etats de l'UE, et qui célèbre cette année ses 10 ans.

"Aujourd'hui, en Géorgie, je tiens à dire haut et fort que l'effondrement de l'Union soviétique a été une bénédiction pour les Géorgiens, les Polonais, les Ukrainiens, ainsi que pour l'ensemble de l'Europe centrale et orientale, et je suis convaincu que c'est également le cas pour les Russes", a déclaré Donald Tusk en conférence à Batoumi.

Moscou a suspendu il y a quelques jours ses vols vers la Géorgie, en réaction, à un mouvement de protestation contre l’influence russe à l’intérieur du pays. Une décision critiquée, par les Européens :

"Nous ne devons pas oublier qui était le conquérant, qui est celui qui a occupé le pays après la guerre de 2008 : la Russie de Poutine. Ce pays n’est pas notre ennemi mais la politique faite par M. Poutine n'est amicale, il s’agit d’une forme de répression, car ces annulations de vols russes vers la Géorgie a de terribles conséquences économiques. Ce n'est pas la bonne façon de traiter avec ses voisins", a réagi Claudia Roth, vice-présidente du Bundestag allemand.

Sur le territoire du pays, deux régions ont par le passé, fait sécession de la Géorgie. Deux indépendances non reconnues par la communauté internationale, mais appuyées par la Russie.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.