EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Les marins ukrainiens attendent d'être fixés sur leur sort

Les marins ukrainiens attendent d'être fixés sur leur sort
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les 24 marins arrêtés en novembre dans le détroit de Kertch par la Russie pourraient apprendre leur libération aujourd'hui. Leurs familles ont fait le voyage de Moscou pour suivre l'audience.

PUBLICITÉ

Les 24 marins ukrainiens faits prisonniers par la Russie en novembre dernier dans le détroit de Kertch devraient être fixés sur leur sort ce mercredi. Ce détroit est un passage étroit qui marque l'entrée en mer d'Azov, entre le territoire russe et la péninsule disputée de Crimée. Les autorités russes affirment que les marins sont entrés sans autorisation dans les eaux territoriales russes. Une accusation que rejette Kiev.

L'Ukraine affirme avoir négocié un échange de prisonniers avec la Russie. Le dernier échange de ce genre date de décembre dernier. Les familles des marins prisonniers ont fait le long voyage de Moscou pour assister à l'audition de ce mercredi.

"Ne jamais se plaindre, ne pas pleurer et ne pas perdre courage, témoigne Lubov Chuliba, la mère d'un marin. Il me dit maman, je peux tout supporter, je suis un homme fort. Il me dit qu'il est fier de moi, de l'éducation qu'il a reçue et que je lui ai donné une ligne conductrice dans la vie. Tout ça, ce sont des jeux politiques."

Le Kremlin refusant de céder à la pression internationale, beaucoup estiment que la durée de détention des 24 marins pourrait être encore prolongée. Le conflit dans l'est de l'Ukraine a déjà coûté la vie à plus de 13 000 personnes depuis 2014.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Il y a un an, Evgueni Prigojine défiait le Kremlin avec une mutinerie

No Comment : un soldat américain condamné à de la prison en Russie

Russie : prise d'otages dans une prison, ravisseurs tués suite à l'assaut des forces de l'ordre