Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Et si Napoléon avait été à deux doigts de gagner Waterloo ?

Et si Napoléon avait été à deux doigts de gagner Waterloo ?
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Napoléon Bonaparte aurait-il pu gagner Waterloo ? C'est cette hypothèse que suggère la récente découverte archéologique sur le site de fouilles où a eu lieu la célèbre bataille. Un boulet de canon de l'armée française a été déterré près des lignes ennemies. Selon Tony Pollard, directeur du centre d'archéologie de l’université de Glasgow :

L'artillerie de la Garde impériale française a élevé deux canons de 3 kg et a commencé à tirer à très courte distance sur la ligne adverse en haut de la colline. Et l'un de ces boulets de canon a passé le sommet et atterri en plein milieu de cette zone. Symboliquement, c'est le moment où Napoléon a été le plus proche de gagner la bataille de Waterloo, donc c'est une découverte incroyable.

Voici donc une preuve que l'empereur français n'était peut-être pas si éloigné de la victoire. Cette révélation offre un nouvel éclairage sur cette bataille incontournable. Lors des fouilles, des restes humains et plusieurs objets ont été trouvés à proximité de ce qui semblait être un hôpital réservé à l'armée britannique et ses alliés.

Des dizaines de milliers de soldats sont morts lors de la bataille de Waterloo en 1815. L'armée française de Napoléon Ier affrontait des troupes britanniques, belges, hollandaises, allemandes et prussiennes. Suite à cette défaite française, Bonaparte abdiqua comme empereur quelques jours après et fut exilé à Sainte-Hélène, dans l'Atlantique Sud, où il décéda en 1821.