DERNIERE MINUTE

no comment

G7 : Emmanuel Macron, la tête à l'envers

Plusieurs centaines de manifestants ont participé dimanche à Bayonne à "une marche des portraits" d'Emmanuel Macron qui ont été décrochés dans les mairies, le qualifiant de "président de la République des pollueurs".

Sept des 128 portraits que les organisateurs revendiquent avoir "décrochés" dans le cadre d'une campagne de désobéissance civile depuis février ont été brandis lors d'une marche "non violente", organisée par les mouvements alternatifs et écologistes ANV COP 21, Alternatiba et Bizi pour dénoncer "la politique climaticide" du président de la République.

Depuis le début du mouvement "Décrochons Macron", 152 personnes ont été auditionnées et 94 placées en garde à vue. 74 perquisitions ont eu lieu et 57 procès sont prévus, détaillent les organisateurs de la campagne.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.